CONSERVATION

Olivier Mushiete, « je quitte l’ICCN la tête haute »
Conservation : Olivier Mushiete, « je quitte l’ICCN la tête haute »


« Je quitte l’ICCN la tête haute ». C’est l’unique phrase que Olivier Mushiete a adressé à son staff, après avoir lu dans les réseaux sociaux, la décision prise par la vice-premier ministre, ministre de l’Environnement et développement durable, Eve Bazaiba Masudi. L’ancien directeur général par intérim s’en va de cet établissement public, après un an de loyaux services à l’Etat congolais, qui lui avait fait confiance.

Pour l’instant, Olivier Mushiete se prépare à faire la remise et reprise avec la nouvelle équipe qui sera désormais dirigée par le professeur Henri Mbale. « Le DG a.i. s’incline face à la décision de la vice-premier ministre », avait-il commenté dans un échange téléphonique.

Mushiete s’en va et laisse derrière lui, des œuvres qui ont marqué plusieurs agents de l’ICCN, qui avaient commencé à expérimenter un véritable changement auquel ils aspiraient depuis toujours.

« Cher Olivier, je reconnais en vous un créateur, un homme débordant d’énergies. En très peu de temps, vous avez redonné une visibilité et une nouvelle allure à l’ICCN. Bravo, DG ! L’évolution de la situation actuelle depuis quelques jours, ne doit pas éteindre le feu de véritable conservateur et ami de la nature que vous êtes. La RDC, c’est aussi le pays qui tend les nerfs de ceux qui font leur travail correctement ! Courage, Olivier ! », a écrit un cadre du ministère de l’Environnement et Développement durable.

Comme lui, ils sont plusieurs qui ont vu leurs rêves être brisés à la suite de la décision de la VPM. « Je suis déçu de cette nouvelle. C’est dommage que le VPM ait pris une telle décision en tenant compte des récentes actions indisciplinées de certains. Je pense également que vous avez très bien rempli votre devoir de DG et avec un haut degré de justice tout en faisant preuve de discernement dans vos décisions.  DG ou pas j’admirais l’homme, “le simple citoyen”, que j’ai rencontré il y’a 7 mois, pour ses principes, son éthique, sa parole, son honnêteté, et son caractère. Nous étions bons amis hier et nous resterons bons amis aujourd’hui Olivier », a écrit un conservateur.

En peu de temps, Olivier Mushiete a pu marquer les esprits de beaucoup de personnes qui l’ont vu à l’œuvre. « Olivier est un homme avec un esprit de conception très élevé. En peu de temps, il a fait beaucoup à l’ICCN, avec des idées novatrices. Respect à vous, membres de son équipe ! en tout cas, courage et lucidité ! », peut-on lire dans un échange.

Grâce à son leadership, des grands chantiers ont été ouverts pour rendre performant l’institut congolais pour la Conservation de la Nature. C’est notamment la Stratégie Nationale de la Conservation de la Biodiversité (SNCB), Unité Spéciale d’Origination et Planification (USOP), Projet de réforme des ressources humaines (Ishango), couverture médicale, Congo Air nature (CANAT)etc.

Contrairement aux infox qui circulent sur les réseaux sociaux, aucun mandat d’arrêt, ni mise en résidence surveillée n’ont été lancés contre l’ancien directeur général par intérim de l’ICCN.  Aucune mission de l’IGF non plus n’a encore été diligentée pour enquêter sur le prétendu détournement. 

En bon manager, il a su collaborer avec tout le personnel de l’ICCN, malgré les embûches lui tendues par les caciques nostalgiques. Les jalons étant jetés, le successeur de Olivier Mushiete pourra décider si oui ou non, il va continuer sur la lancée.

Néanmoins, dans une boîte où les nostalgiques ne seront jamais satisfait à condition qu’ils voient revenir leur messie, la nouvelle équipe devra tout de même se préparer à gérer des situations extrêmes.

Alfredo Prince NTUMBA

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir au courant de nos activités.

ILS NOUS FONT CONFIANCE

logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1