CONSERVATION

Olivier Mutshiete, “je reste disponible pour servir mon pays”
Conservation : Olivier Mutshiete, “je reste disponible pour servir mon pays”


« Je suis un citoyen congolais et je mets mon savoir-faire, mes réseaux à la disposition de mon pays », telle est la déclaration faite par Olivier Mutshiete, l’ancien directeur général a.i de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN). Il l’a fait savoir au cours d’une interview exclusive accordée à Environnews RDC, ce dimanche 25 septembre.

« Quand on donne pour la patrie, on ne compte pas. C’est l’occasion ici de saluer la vice premier ministre en charge de l’environnement et du développement durable, Ève Bazaiba et le ministre du tourisme qui m’ont permis d’occuper cette fonction. Maintenant d’autres options ont été prises et c’est ça la machine politique de l’Etat congolais », a t-il fait savoir.

13 mois à la tête de cette institution et malgré les rebondissements et les divergences des points de vues, Olivier Mutshiete a mentionné le fait qu’il faut se rappeler que l’ICCN gère un territoire d’à peu près 13,5 % du territoire national avec toute sa biodiversité mais surtout avec un impact sur plus de 30 millions de congolais qui vivent en milieu rural

« Ce que je retiens, c’est surtout le contact avec les écogardes dans les aires protégées avec les populations locales, mes collègues chefs coutumiers qui m’ont toujours très bien accueilli, partout où je suis passé », s’est-il rappelé.

Après la remise et reprise avec le nouveau directeur général adjoint intérimaire Henry Mbale, Olivier Mutshiete, ancien DG a.i de (ICCN) a laissé derrière lui, plusieurs projets dans les pipelines du CAFI.

Parmi ces projets figure notamment un projet soumis à l’Agence de Nations-Unies pour le fonds de capital de développement, évalué à plus de cent millions de dollars américains. Ce projet consiste à créer de fonds d’investissement pour les petits projets en milieu rural, le projet ISHANGO pour le renouvellement du personnel de cet établissement public, et celui de la construction du barrage de Sombwe initié par la société KIPAY, pour produire 160 MW d’électricité d’ici 2 ans dans le Haut-Katanga.

« Les différents projets que nous avons laissés derrière nous vont certainement marcher parce qu’ils sont appuyés sur un support intentionnel costaud. De toute les manières, nous serons toujours là pour donner un coup de main s’il le faut », a t-il ajouté.

A l’en croire, le projet ISHANGO c’est l’un qui se propose de réformer complètement les personnels de l’ICCN

« Ce qui nous anime au fond de nous-même c’est cette préoccupation de fournir tous nos meilleurs efforts pour faire en sorte que la biodiversité congolaise se maintienne et se développe », a t-il conclu

Signalons que son intérim a pris fin le 13 septembre de l’année en cours, selon un arrêté ministériel signé par Eve Bazaiba. Les diverses sources au sein du gouvernement renseignent que les conflits permanents entre Olivier Mutshiete et Vincent Imbongo qui assurait l’intérim de Directeur Général, seraient à la base de cette décision.

Nelphie MIE

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir au courant de nos activités.

ILS NOUS FONT CONFIANCE

logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1