COP27

Face à l’impasse, António Guterres et Sameh Shoukry exhortent les parties à rétablir la confiance et à respecter les accords indispensables
COP27 : Face à l’impasse, António Guterres et Sameh Shoukry exhortent les parties à rétablir la confiance et à respecter les accords indispensables


Les négociations à la COP27 sont dans leur dernier virage. Cependant, il se dénote un statu quo. Les pays nord semblent camper sur leur position. Celle de ne pas endosser seuls la responsabilité historique du dérèglement climatique. Face à cette impasse, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres et le président de la COP27, Sameh Shoukry ont exhorté, ce vendredi 18 novembre, toutes les Parties à faire un effort supplémentaire et à prendre les mesures nécessaires pour parvenir aux conclusions et accords indispensables.

« Bien que des progrès aient été réalisés sur de nombreuses questions, il est évident qu’à ce stade avancé du processus de la COP27, il reste encore un certain nombre de problèmes, où les progrès restent insuffisants avec des opinions divergentes persistantes entre les Parties », a déclaré le SG de l’ONU. « Si certaines discussions sont constructives et positives, d’autres ne reflètent pas la reconnaissance attendue de la nécessité d’agir collectivement pour faire face à la gravité et à l’urgence de la crise climatique. Le monde est devenu une scène pour un spectacle continu de misère et de douleur humaine. Cela doit cesser maintenant, pas demain ».

Plus tôt dans la journée, l’ordre du jour comprenait plusieurs sessions qui ont attiré l’attention sur l’urbanisation et le changement climatique et sur la garantie que les villes du monde entier font partie des solutions climatiques pour accélérer l’action à plusieurs niveaux et un leadership plus audacieux pour atteindre l’objectif de 1,5 degrés Celsius d’ici 2030.

À cette fin, la présidence de la COP27, avec le soutien d’ONU-Habitat, a convoqué la toute première réunion ministérielle sur l’urbanisation et le changement climatique lors d’une Conférence des Parties des Nations Unies sur les changements climatiques (COP).

La réunion ministérielle a renforcé l’engagement de l’Accord de Paris et s’est engagée à accélérer l’atténuation du changement climatique, l’action d’adaptation au changement climatique et le financement climatique local, et s’est concentrée sur le logement, le développement urbain et l’action à plusieurs niveaux en relation avec le changement climatique.

« Sans une action rapide, concrète et concertée pour lutter contre les émissions de méthane, la réalisation de l’objectif de température de l’Accord de Paris restera loin d’être atteinte », a précisé le président de la COP26.

Rappelons qu’au cours de cette journée, quatre initiatives ont été lancées. Les négociations dont la clôture était initialement prévue le vendredi 18 novembre, devront aller jusqu’au dimanche 20 novembre, à Sharm el Sheikh.

Depuis Sharm el Sheikh, Alfredo P. NTUMBA

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir au courant de nos activités.

ILS NOUS FONT CONFIANCE

logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1