<STRONG>ENERGIES

Clôture des travaux de sensibilisation pour le projet Nexus Nature-paix, en faveur des populations de la RDC</strong>
<strong>ENERGIES : Clôture des travaux de sensibilisation pour le projet Nexus Nature-paix, en faveur des populations de la RDC</strong>


Les travaux de sensibilisation et mobilisation sur l’accès pour tous à l’électricité se sont clôturés, ce mercredi 7 décembre 2022, à Kinshasa. Ces assises ont été organisées par le Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) et l’Agence Nationale de l’Electrification et des Services Énergétiques en milieux Rural et péri-urbain (ANSER), en vue de réfléchir sur des solutions de paix, développement et protection de l’environnement en République démocratique du Congo, spécialement dans les zones à conflit.

Ce 2eme jour des travaux était consacré à la présentation du modèle économique dont a besoin l’ANSER pour trouver des solutions susceptibles d’aider le pays à cesser d’être le pays le moins électrifié au monde. Après différentes présentations des intervenants, ANSER a déclaré qu’aucune solution n’était trop petite. Toutes sont les bienvenues, mais les solutions sur lesquelles s’est penché cet atelier c’est la paix et la lutte contre la dégradation de l’environnement.      

 « L’électrification rurale et péri-urbaine est une équation difficile et une tâche ardue. Nous en sommes tous conscients. L’électrification n’est pas seulement construire les ouvrages, les barrages. C’est surtout les maintenir. Comment les garder, les rendre durables et en faire des leviers de développement pour ceux qui en bénéficient ? Cependant, le programme de développement des 145 territoires est vraiment une manne pour nous permettre d’avancer. » A déclaré le directeur général de l’ANSER, Idesbald Chinamula.   

Selon la vision du Chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi, la RDC devra électrifier tous les 145 territoires d’ici 2023. Un défi énorme auquel est confronté l’ANSER. D’où, la nécessité d’aller vite, surtout pour réduire un tant soit peu l’insécurité dans et autour des zones protégées.

Une action que le gouvernement congolais s’est promis d’appuyer en vue de matérialiser la vision du Chef de l’Etat. 2 millions 500 mille francs congolais ont été remis à l’ANSER par le Ministre du Développement rural en vue d’électrifier la ville de Katogota, dans le Sud-Kivu.

« Tout le gouvernement est préoccupé par cette question en vue de promouvoir le plus rapidement possible l’agriculture, qui est l’un des moteurs de développement. Cela n’est pas possible si n’y a pas d’électricité pour transformer la matière », a déclaré le Ministre d’Etat en charge du Développement Rural, François Rubota.          

Plusieurs recommandations ont été formulées à l’issue de ces travaux, dont les phares sont celles créer la synergie des projets de développement, favoriser l’exploitation des ouvrages, tenir compte de la fiscalité en étudiant les stratégies pour alléger les coûts. Pour rappel, le projet Nexus Nature-paix a été lancé le 06 septembre 2022.          

Sarah MANGAZA                                                                                                                    

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir au courant de nos activités.

ILS NOUS FONT CONFIANCE

logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1