FORÊTS

Renforcement des capacités des inspecteurs de la CCV sur la collecte des informations forestières
Forêts : Renforcement des capacités des inspecteurs de la CCV sur la collecte des informations forestières


Le World Ressources Institute (WRI) et l’observatoire de la gouvernance forestière (OGF) ont procédé au lancement des travaux de renforcement des capacités des 20 inspecteurs de la cellule de contrôle et vérification (CCV) sur l’utilisation des outils de collecte des informations forestières de la République démocratique du Congo. L’objectif de cette formation est de contribuer à l’amélioration des connaissances ce ces inspecteurs congolais sur les bases conceptuelles, ainsi que sur la manipulation de d’alertes glads et les atlas forestiers, des outils de collectes d’informations indispensables dans des zones forestières de la RDC. Cette session de formation prévue pour trois jours a débuté ce mercredi 18 janvier à Kinshasa.

« La formation s’inscrit dans le cadre de la stratégie globale de lutte contre la mauvaise gouvernance et l’exploitation forestière illégale dans laquelle est engagé le pays depuis la promulgation du code forestier par le chef de l’État en 2002. Elle trouve également un ancrage assez harmonieux avec les mesures d’application de cette loi à savoir l’arrêté ministériel relatif au contrôle et à l’exploitation forestière qui fixe les règles et les modalités auxquelles sont soumises les missions de contrôle forestiers  réalisé par les inspecteurs fonctionnaires et agents forestiers dans le cadre du suivi régulier de l’application de la législation forestière. Cette séance de renforcement des capacités revêt une importance capitale, à la fois pour l’autorité administrative du ministère de l’environnement et développement durable que nous représentons ainsi que pour la cellule de contrôle et vérification », a rapporté Maribé Mujinga, directrice de la CCV.

Pour surveiller les forêts, notamment celles de la RDC, WRI et ses partenaires ont développé des outils pour faciliter l’accès et la collecte des informations forestières comme l’Atlas Forestier de la RDC, l’Open Timber Portal (OTP). L’OTP par exemple est une plateforme web indépendante qui promeut le respect de la légalité dans la production et le commerce du bois, en compilant des informations provenant de l’administration, du secteur privé et des Observateurs Indépendants des Forêts (OIF) sur la conformité du secteur forestier dans les pays producteurs.

Pendant ces trois jours, les inspecteurs de la CCV auront l’opportunité de découvrir des matières riches et variées notamment, l’initiation à l’utilisation de l’OTP et des alertes GLAD pour améliorer le suivi du contrôle forestier ; Le rappeler du cadre juridique de l’exploitation forestière et le rôle des différents acteurs dans le processus de gestion forestière ; L’exploration de la démarche méthodologique de l’OTP et ses exigences qualité ; L’évaluation des approches méthodologiques actuellement utilisées par les inspecteurs pour le contrôle de l’exploitation des bois d’œuvre et proposer les axes stratégiques pour son amélioration ; L’analyse des bonnes pratiques et outils qui peuvent renforcer l’application de la loi forestière.

Open Timber Portal

 « Nous avons pensé aux outils développés par nos partenaires WRI, qui sont importants pour permettre aux inspecteurs de recueillir des informations fiables sur terrain. Nous nous sommes rendu compte que les inspecteurs forestiers ne sont pas familiers à plusieurs de ces outils importants. Nous nous rendons compte que beaucoup n’ont pas la capacité qu’il faut notamment la connaissance du code forestier. C’est pourquoi nous voulons qu’ils s’approprient ces outils et qu’ils puissent les utiliser effectivement lors de leur prochaine mission », a renseigné Essylot Lubala, conseiller technique de l’OGF.

Au sortir de cette formation, les participants auront des connaissances requises pour mieux effectuer leur mission de contrôle forestier.

Signalons que cette formation s’inscrit dans le cadre du projet « Renforcement de la collaboration transfrontalière pour lutter contre l’exploitation illégale dans le bassin du Congo », financé par le bureau international chargé de la lutte contre les stupéfiants et de l’application des lois (INL) du Département d’État des États-Unis.

Nelphie MIE

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir au courant de nos activités.

ILS NOUS FONT CONFIANCE

logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1