Archives par mot-clé : Planification

Santé : JP Guengant, « La RDC doit maitriser sa croissance démographique avant d’atteindre l’émergence »

La croissance démographique reste un élément capital dans la planification des nations. Plus la démographie est non maitrisable, plus les Etats ont du mal à se positionner sur la voie de l’émergence. C’est la tendance qu’affiche les pays d’Afrique subsaharienne, dont la République démocratique du Congo qui compte environ 90 millions d’habitants selon les prévisions de l’ONU pour l’an 2020.

Jean-Pierre Guengant (Photo), directeur de recherche émérite, conseille la RDC avoir une bonne maitrise de la fécondité, pour rêver relever les défis auxquels elle est confrontée. « Lorsqu’on regarde la pyramide des âges au Congo, on a quasiment 50% des jeunes de moins de 15 ans, qui sont à la charge des parents. Le pays consacre une part très importante de ses ressources à la santé et à l’éducation de ces enfants », a-t-il relevé.

Grace à de reformes fortes sur la maitrise de la démographie, les pays latino américains, les pays asiatiques et les pays d’Afrique du Nord et d’Afrique australe ont récolté les dividendes démographiques, en maitrisant progressivement leur fécondité, c’est à dire en ayant moins d’enfants que leurs parents et leurs grands parents.

Continuer la lecture de Santé : JP Guengant, « La RDC doit maitriser sa croissance démographique avant d’atteindre l’émergence »

Santé : Des confessions religieuses s’engagent pour la planification familiale dans le Sud Kivu

C’est une première en République démocratique du Congo. Cinq de six confessions religieuses présentes dans la province du Sud Kivu se sont engagées officiellement en faveur de la planification familiale. Les responsables des ces confessions religieuses ont signé une lettre d’engagement quant à ce, a indiqué docteur Immaculée, lors de la 4èmeCNRPF qui ouvert ses portes à Kinshasa, ce mardi 03 décembre.

« La province du Sud Kivu est devenu pilote par rapport à l’engagement des leaders religieux. Elle se positionne ainsi non seulement pour la RDC, mais également pour toute l’Afrique Centrale », a indiqué docteur Immaculée Mulamba, experte en santé de reproduction. « C’est la première fois que six leaders religieux se mettent ensemble pour discuter de la planification familiale et prendre des engagements ».

Dans cette province très conservatrice, cet engagement obtenu a été le fruit d’un travail assidu mené dans cette province. Après la signature de la lettre d’engagement, une caravane a été organisée par les confessions religieuse dans la ville de Bukavu pour sensibiliser leurs fidèle à s’engager effectivement dans la planification familiale.

« Dans le Sud Kivu, 40% de structures de santé sont générées par les confessions religieuses qui détienne la majorité d’infrastructure sanitaires. Elles se présentaient comme une barrière contre la planification familiale. Grâce au dialogue que nous avons établi avec leurs responsables, désormais, leurs hôpitaux seront ouverts à recevoir les différentes campagnes de planification familiale », a révélé Madame Mulamba. Continuer la lecture de Santé : Des confessions religieuses s’engagent pour la planification familiale dans le Sud Kivu

Santé : La RDC renouvelle ses engagements en faveur de la planification familiale

Le gouvernement de la République démocratique du Congo s’engage à prendre des mesures adéquates nécessaires pour la réalisation de dix engagements pris par le pays à Addis-Abeba, en 2013. Des engagements inscrits dans le Plan stratégique de planification nationale à vision multi sectorielle pour la période 2014- 2020. La déclaration a été faite par vice premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Gilbert Kankonde, à l’ouverture de la quatrième conférence nationale pour le repositionnement de la planification familiale en République démocratique du Congo, ce mardi 03 décembre, à Kinshasa.

« A travers la mise en place de la couverture sanitaire universelle, le président de la République s’engage à rendre disponible et accessible, les services de planification familiale dans le paquet de cinq priorités », a-t-il révélé.

Le Plan Stratégique de la RDC a deux objectifs principaux à savoir, augmenter la prévalence contraceptive moderne estimée à 6,5% en 2003 à au moins 19% d’ici 2020 et assurer l’accès et l’utilisation des méthodes contraceptives modernes à au moins 2.1 millions de femmes d’ici à cette même période.

Cette quatrième conférence vise à baliser le chemin de la croissance économique du développement durable et l’émergence de la RDC. Selon les tendances démographiques actuelles, 46% de la population ont moins de 15 ans. Une cible importante qui doit être prise en charge pour l’aider à prendre des décisions maintenant et dans le future afin de favoriser la gestion de leurs ménages et leur vie sexuelle.

« Conscient que la planification familiale offre une opportunité pour améliorer l’accès aux besoins sociaux de base, le président de la République pense qu’en investissant dans la planification familiale le retour sur investissements énorme », a-t-il précisé.

Placés Emergence de la RDC en 2030, place et rôle de la planification familiale, les travaux de cette 4èmeCNRPF devront aboutir à des recommandations pertinentes qui continueront à faire avancer les progrès de la RDC conformément à l’Agenda 2030 relatif aux ODD.

Alfred NTUMBA