Biodiversité : AWF renforce les capacités des parti-prenantes impliquées dans la gestion des crimes fauniques

L’amélioration des poursuites judiciaires des infractions sur la faune sauvage en RDC a été inscrite à l’ordre du jour de l’atelier de renforcement des capacités des acteurs étatiques et non étatiques impliqués dans l’application de la loi dans le secteur de l’environnement. Le coup d’envoi de ces assises de 3 jours a été donné à Kinshasa, ce mardi 23 juillet 2019.   

Organisé par l’AWF (African Wildlife Fundation) en partenariat avec le JURISTRALE (Juriste pour l’Application et le Renforcement de la Loi sur le secteur de l’Environnement), et l’ICCN (Institut Congolais pour la conservation de la nature), cet atelier vise à rassembler les parties prenantes pour entamer des discussions sur leurs rôles et leurs contributions dans la lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages, les lacunes dans la législation  en matière d’application de la loi relative à ces espèces et les lacunes dans les enquêtes et les poursuites. Continuer la lecture de Biodiversité : AWF renforce les capacités des parti-prenantes impliquées dans la gestion des crimes fauniques

Climat : La jeunesse africaine sensibilisée sur la lutte contre les effets négatifs de changement climatique

Au total 150 jeunes dirigeants d’Afrique subsaharienne et du Niger se sont engagés lors du sommet de l’Union africaine à Niamey à prendre toutes les mesures nécessaires pour lutter contre les effets néfastes du changement climatique, initialement au Sahel et ensuite en Afrique.

Durant deux jours, ce sommet des jeunes leaders africains sur le changement climatique  s’est offert pour un cadre de dialogue sur des questions thématiques placées au centre du débat mondial sur le climat, sur les opportunités pour la préparation et le financement du projet  ainsi que sur la mise en œuvre de l’initiative « une Afrique plus verte, la jeunesse et le changement climatique ».

Cette rencontre était axée sur le reverdissement du Sahel, l’emploi des jeunes, la lutte contre la migration écologique, le rôle accru des communautés locales et du secteur privé. Continuer la lecture de Climat : La jeunesse africaine sensibilisée sur la lutte contre les effets négatifs de changement climatique

Conservation : 8,8 tonnes d’ivoire d’éléphant en provenance de la RDC saisis à Singapour

Un record de 8,8 tonnes d’ivoire d’éléphant a été saisi dans trois conteneurs dimanche soir, 21 juillet, à Singapour. Il s’agit de l’une de plus grandes saisies que le monde ait connues ces dernières années. Les 3 conteneurs proviendraient de la République démocratique du Congo, où ils ont été embarqués pour le Vietnam. La saisie record est d’une valeur totale de plus de 66 millions de dollars américains.

Selon les autorités douanières singapouriennes, cette cargaison a été déclarée comme contenant du « bois », et portant il s’agissait des écailles de pangolin estimées à environ 48,6 millions de dollars, aux côtés de 17,6 millions de dollars en ivoire d’éléphant.

Il s’agit du troisième envoi intercepté cette année, ont déclaré le Conseil des parcs nationaux (NParks), les douanes de Singapour et l’Autorité de l’immigration et des points de contrôle dans un communiqué conjoint. On estime que l’ivoire provient de près de 300 éléphants d’Afrique. À peine trois mois plus tôt, en avril, Singapour avait saisi 177 kg d’ivoire d’éléphant découpé et sculpté. Continuer la lecture de Conservation : 8,8 tonnes d’ivoire d’éléphant en provenance de la RDC saisis à Singapour

Ebola : Le ministre congolais de la Santé publique jette l’éponge

C’est une surprise, du moins. La démission du ministre de la santé publique de la république démocratique du Congo, Oly Ilunga a sonné le glas dans l’opinion public congolais. Dans une correspondance adressée au Président de la république démocratique du Congo, Oly Ilunga s’indigne du fait que le chef de l’Etat ait pris de la décision de  placer  la conduite de la riposte de la maladie à Virus Ebola sous la supervision de la présidence.

Le directeur du Programme élargi de vaccination de la RDC, le premier à recevoir le vaccin contre Ebola à Mbandaka.

«  Tirant ainsi les conséquences de votre décision placer la conduite de la riposte à l’épidémie  de la MVE sous votre supervision directe, et anticipant la cacophonie préjudiciable à la riposte  qui découlera inévitablement de cette décision, je viens par la présente vous présenter ma démission de mes fonctions de la santé », a-t-il écrit dans cette correspondance qui a enflammée la toile.

D’aucuns s’interroge sur la motivation réelle qui se cache derrière cette démission, d’autant plus que l’ancien ministre de la santé publique a conduit la riposte de cette épidémie qui sévit depuis près d’un dans la partie est de la RDC, et les résultats de son implication restent à ce jour très mitigés.

Alfred NTUMBA

Kahuzi-Biega : Plusieurs blessés dans un affrontement entre écogardes et pygmées

L’affrontement entre les gardiens du Parc National de Kahuzi-Biega et les peuples autochtones pygmées, ce mercredi 16 juillet, a fait plusieurs blessés graves dans les rangs des écogardes, renseigne une source officielle de ce parc, situé dans la partie est de la République démocratique du Congo.

Un des 3 écogardes de l’ICCNN attaqués par les peuples autochtones pygmées dans le parc National de Kahuzi Biega.

Selon cette source, tout est parti de l’arrestation de deux braconniers bantous qui opéraient en plein parc, vers Kalonge, dans le secteur du parc. Une fois, ces derniers interceptés par les écogardes, l’information sur leur arrestation et acheminement vers le quartier général des écogardes, est arrivée aux villages pygmées.

« Ils ont dit que c’étaient leurs frères pygmées arrêtés, alors que ces n’étaient pas des pygmées. Nous avons réussi à nous éclipser avec les deux braconniers jusqu’au quartier général pour leur audition », témoigne l’un des agents du parc. « On nous a par la suite informé qu’il y’avait un groupe de pygmées qui venait vers le quartier général pour récupérer les deux braconniers arrêtés. C’est en allant vérifier cette information que nous sommes tombés dans l’embuscade ». Continuer la lecture de Kahuzi-Biega : Plusieurs blessés dans un affrontement entre écogardes et pygmées

RDC : MILRDC, quand TSHIBALA se fait ennemi des médias en ligne

L’association des Médias d’Informations en Ligne en RDC (MILRDC), a dans un communiqué de presse,  dénoncée l’exclusion des Médias d’information en ligne,  de la conférence de presse  tenue ce mardi 16 juillet 2019 à Kinshasa par le premier ministre sortant, Bruno Tshibala. Cette association qui regroupe plusieurs dizaines des médias en ligne, estime que tous les types de médias entre autres, la presse écrite et audiovisuelle, la radio, et les médias numériques devraient être représentés à cette activité, au nom de l’accès par tous à l’information

« Nous exigeons des éclaircissements sur cette attitude discriminatoire et attentatoire au droit constitutionnel à l’information face aux médias en ligne reconnus pourtant par la loi organique instituant le conseil supérieur de l’audiovisuel et de communication(CSAC) en RDC » peut-on lire dans ce communiqué

Par ailleurs, cette association proteste énergétiquement contre cette mise à l’écart des médias numériques frisant ainsi un manque de considération et fait observer également que cette position du premier ministre sortant est contradictoire avec les promesses du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi sur la liberté de la presse

Par conséquent, MILRDC a décrété un embargo sur le contenu de cette conférence de presse. En d’autres termes, aucun média membre ne pourra traiter et publier le contenu de cette sortie médiatique de Tshibala.

Nelphie MIE

CLIMAT : Adaptation aux changements climatiques, le PNA sensibilise les parties prenantes

Le processus d’élaboration du plan national d’adaptation aux changements climatiques et d’actualisation des plans de développement provinciaux  a fait l’objet d’un atelier de sensibilisation de toutes les  parties prenantes.  Organisé par le projet PNA en synergie avec la composante Planification Suivi Evaluation de Développement(PLASED), ces assises   visaient non seulement  l’amélioration du niveau d’information des acteurs institutionnels, praticiens et des professionnels des médias dans  la vulgarisation des notions d’adaptation aux changements climatiques mais aussi le lancement du  processus d’élaboration du plan de développement provincial du haut Katanga.

En République démocratique du Congo, les effets  néfastes du changement climatique se font sentir dans plusieurs secteurs dont les conséquences en découlent sur la sécurité alimentaire, la pauvreté des personnes vulnérables et renforce l’inégalité de genre. C’est dans cette optique que pendant durant deux jours, les participants à ces travaux se sont appesanti  sur l’avancement du PNA qui s’inscrit dans le cadre de renforcement des capacités institutionnelles national et provincial dans le but de garantir son intégration effective aux changements climatiques.

 

Pour le secrétaire général au ministère du plan, « il est important que l’exécutif provincial  fasse de ce processus d’élaboration, son cheval de bataille et s’implique dans la mobilisation des ressources internes et celles des partenaires pour le bien être de la population ». Continuer la lecture de CLIMAT : Adaptation aux changements climatiques, le PNA sensibilise les parties prenantes

Foret : Affaire Maniema Union à Ingende, la CNCEIB attire l’attention du juge en appel

Préoccupée par l’issue du procès instruit sous le R.P 13.032/FI au Tribunal de Grande Instance de Mbandaka siégeant en matière répressive en flagrance, la Coalition nationale de lutte contre l’Exploitation Illégale du Bois (CNCEIB), a dans d’une déclaration faite à Kinshasa, ce vendredi 12 juillet 2019, attiré l’attention du juge en appel,  pour corriger l’erreur commise par le premier juge. Car, estime-t–elle, le premier juge a rendu sa décision par confusion  dans l’affaire opposant la société civile de la province de l’Equateur (SOCIPEQ),  contre le prévenu PIE, de nationalité chinoise, représentant de la société Maniema Union 2.

Selon cette coalition de la société civile, le jugement rendu, ayant remis en liberté le prévenu PIE contient l’erreur qui appelle à la correction. « La sanction n’était pas conforme, parce qu’il [Ndlr : le prévenu PIE] avait exploité en dehors de la concession et la transaction s’est faite par rapport à la première préoccupation d’une clause sociale et non à l’exploitation en dehors d’une concession.   Ces sont des irrégularités que nous devons condamner. Comme l’affaire était mal rendue, nous  demandons au juge d’appel  de rendre justice », a déclaré J.R Bowela, chargé de la campagne au sein de CNCEIB. Continuer la lecture de Foret : Affaire Maniema Union à Ingende, la CNCEIB attire l’attention du juge en appel

Parc de Lomami : 1 mort dans une attaque contre l’équipe des cartographes dans le Parc de la Lomami

Une équipe des cartographes de l’ONG GEOFIRST International a été attaquée par les rebelles du groupe armé d’un certain Tom’s, originaire de la rive gauche du Parc National de la Lomami. Les faits se sont déroulés ce jeudi 11 juillet, tôt le matin dans la zone tampon de ce parc. Le bilan de l’attaque fait état d’un cartographe tué, des motos brûlées et de matériels de travail emportés.

Attaque d’une équipe des cartographes dans le parc de la Lomami.

«  Après avoir terminé les activités avant-hier soir, l’équipe devrait rentrer à Kindu hier matin. A partir de 7 heures, ils ont rencontré l’embuscade à une centaine de kilomètres de Kindu, sur l’axe Balanga-Bafundu, précisément entre les villages Mvululongo et Yaotenga. Notre collègue a été tiré à bout portant et a succombé à minuit, de suite de ses blessures. Nous nous préparons pour  l’enterrer  ».  a indiqué le directeur exécutif de GEOFIRST, Alphonse Wala. Continuer la lecture de Parc de Lomami : 1 mort dans une attaque contre l’équipe des cartographes dans le Parc de la Lomami

Climat : L’Article 6 de l’accord de Paris sur le climat a fait parlé de lui à la Pré-Cop de Bonn

En prélude de la Cop 25 qui se tiendra à Santiago de Chili, les Etats membres de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques se sont réunis à Bonn en Allemagne du 17 au 27 juin pour participer à la 50èmesession de l’Organe subsidiaire chargé de l’application (SBI50) et de l’organe subsidiaire du Conseil scientifique et technologique (SBSTA50). L’objectif de ces sessions était d’établir la base textuelle de la négociation d’une coopération entre les pays, pour réduire les émissions à travers la mise en œuvre de l’article 6 de l’Accord de Paris, seul point encore en suspens du Paquet de Katowice (règles d’application de l’Accord de Paris, aussi appelé Rulebook) qui n’a pas été résolu.

Frank Bainimarama, the new President of COP 23, speaks during the opening session of the COP23 UN Climate Change Conference 2017, hosted by Fiji but held in Bonn, in World Conference Center Bonn, Germany, November 6, 2017. REUTERS/Wolfgang Rattay – RC1F7FE697B0

Cette 50èmesession des organes subsidiaires (SB50) jette les bases d’une ambition plus accrue afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre, accélérer les efforts de renforcement de la résilience, et veiller à ce que la politique climatique repose sur une base solide des meilleures connaissances scientifiques disponibles.

D’autres points à l’ordre du jour de cette session étaient plus opérationnels, notamment les discussions dans le cadre de la transparence, qui implique la clarification sur la manière dont les pays les communiquent, le progrès atteint dans la mise en œuvre de leurs Contributions Déterminées à l’échelle Nationale, et la comptabilité de leurs émissions. De manière plus spécifique, ces discussions ont porté sur l’article 6 de l’Accord de Paris (approches de marché et de coopération non marchande), qui aidera les pays à atteindre une partie de leurs objectifs nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre par le biais de ce qu’on appelle les mécanismes de marché. Continuer la lecture de Climat : L’Article 6 de l’accord de Paris sur le climat a fait parlé de lui à la Pré-Cop de Bonn

Premier Site d'information environnementale en Afrique centrale