Actualités - Santé

Journée mondiale de la santé, la population congolaise appelée à assainir son milieu de vie

Featured Image

La Journée mondiale de la Santé (JMS) a été célébrée officiellement par le Ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention, le 27 octobre 2022 à Kinshasa. Cette cérémonie a marqué la clôture de la célébration de la Journée mondiale de la Santé 2022 en République démocratique du Congo. Le gouvernement s’est félicité de son engagement à investir davantage dans le secteur de la Santé pour matérialiser la Couverture Santé Universelle.

Célébrée le 7 avril de chaque année, la Journée mondiale de la Santé a été célébrée quelques mois plus tard en RDC, pour des raisons contextuelles évidentes, selon le Secrétaire général a.i à la Santé publique, Dr Body Ilonga. ” Cette journée permet d’attirer l’attention de la communauté nationale et internationale sur des actions à prendre afin de préserver la santé et le bien-être de la population“, a-t-il indiqué.

Le ministre Jean-Jacques Mbungani a souligné l’importance de cette journée, en rappelant les thèmes national et international, avant d’appeler à une forte mobilisation sociale en vue d’impulser l’engagement et la participation communautaire pour atteindre la Couverture Santé Universelle dans l’optique des soins de santé primaires.  

La date d’aujourd’hui est l’une des plus importantes de notre Ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention puisqu’elle permet à notre pays  de célébrer la journée mondiale de la Santé, qui est  habituellement célébrée le 07 Avril de chaque année. Pour cette année 2022, le monde entier avait choisi comme thème international , Notre Planète,  Notre Santé. La République Démocratique du Congo a extrait de ce thème, un thème national formulé comme suit , un Environnement sain pour une bonne santé à travers la Couverture Santé Universelle et la lutte contre les épidémies. A travers ces thèmes, l’attention de la communauté internationale et de la RDC se porte sur les mesures et les actions à prendre par les différents Gouvernements pour préserver la santé et le bien-être des êtres humains en interaction avec l’environnement “, a-t-il déclaré.

Au cours de cette célébration, Dr Jean Jacques Mbungani a appelé l’ensemble de la population congolaise à tenir compte des aspects environnementaux qui sont la cause de plusieurs problèmes de santé à travers le monde.

La philosophie de l’approche multisectorielle de la santé et le bien-être invite l’ensemble du monde à bâtir la santé et le bien-être dans l’optique de l’approche (Une Santé), et de la lutte contre le changement climatique pour atteindre la Couverture Santé Universelle, dans le contexte de développement durable. 

En effet, les estimations montrent que chaque année, plus de 13 millions de décès dans le monde sont imputables à des causes environnementales évitables. Il s’agit notamment de la crise climatique, qui constitue la plus grande menace sanitaire à laquelle l’humanité est confrontée. La crise climatique est aussi une crise sanitaire parce que la crise climatique touche les différents déterminants et facteurs multiculturels connexes qui déstabilisent la santé et le bien-être global “,  a-t-il martelé.

Si les professionnels de Santé disent: Un corps sain dans un esprit sain, d’aucuns devrait en ajouter: un corps sain dans un environnement sain. Car, la population de la RDC en général et celle de la ville province de Kinshasa en particulier devrait apprendre à assainir son milieu de vie, en vue d’éradiquer certaines maladies causées par la saleté.

Sarah MANGAZA

they put their trust in us

AFDGIZHirondelleSNELWWF