Actualités - Santé

Le Chef du gouvernement de la RDC entend évaluer la situation générale du Covid-19 au pays

Featured Image

Le Premier ministre et chef du gouvernement, Michel Sama Lukonde, veut évaluer la situation générale du Covid-19 en République démocratique du Congo. Il l’a annoncé vendredi 12 mai 2023, à Kinshasa, lors de la quatre-vingt-dix-huitième réunion du Conseil des Ministres. Cette annonce intervient après que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ait annoncé, le 5 mai 2023, à Genève, le retrait de cette pandémie de la liste des urgences sanitaires internationales.

C’est également à cause de la constance de la tendance baissière des nouveaux cas dans notre pays, tel que rapporté par le Secrétariat Technique de la Riposte contre cette pandémie. Le gouvernement en a pris acte “, a indiqué Sama Lukonde au cours de ce Conseil des Ministres qu’il a présidé à la demande du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Le Chef du gouvernement a évoqué la convocation du Comité Multisectoriel de la Riposte contre le Covid-19, dans les plus brefs délais, en vue d’évaluer la situation générale de la pandémie sur le territoire national en vue d’envisager l’opportunité de procéder à la modification de certaines dispositions restrictives des libertés publiques contenues dans le Décret n° 20/023 du 1er octobre 2020 portant mesures barrières de lutte contre ladite pandémie en RDC.

Pour rappel, le Ministre de la Santé sortant avait annoncé, en mi février 2022, la suppression du test Covid à l’entrée du territoire national, ainsi que pour les voyages en provinces, pour tout voyageur complètement vacciné. Une mesure qui n’avait pas été suivi par le Comité de riposte commis aux frontières.

En tout cas, je ne suis pas au courant d’un quelconque allègement. A chaque fois que je viens en RDC en provenance de l’Europe, on exige toujours le paiement des tests pourtant je suis vacciné. Espérons que cela cesse cette fois-ci “, a confié une congolaise de la diaspora.

Des frais en plus, dont d’aucuns ignorent la destination. Peut-on noter une défaillance de l’autorité de l’Etat? Il serait mieux que l’autorité compétente se penche sur cette affaire, afin que ce vol de plus prenne fin au pays.

Sarah MANGAZA

they put their trust in us

AFDGIZHirondelleSNELWWF