Actualités - Environnement

Les volontaires de Greenpeace Afrique disent stop aux déchets plastiques

Featured Image

En marge de la célébration de la 9e édition des Jeux de la Francophonie qui se déroulent à Kinshasa en République Démocratique du Congo (RDC) du 28 juillet au 6 août 2023, Greenpeace Afrique et ses partenaires, ont saisi cette opportunité pour sensibiliser contre la pollution due aux emballages plastiques à usage unique, et aussi vulgariser les alternatives permettant de lutter contre ce fléau à Kinshasa, la première ville la plus francophone du monde.

C’est lors du deuxième jour des jeux, avec la rencontre sportive des équipes du football U20 du Sénégal contre le Congo Brazzaville dans le stade Tata Raphaël que les  volontaires de Greenpeace et ses partenaires Save The Green World, le Mouvement des Jeunes pour la Protection de l’Environnement (MJPE) et le Réseau d’Éducateurs du Développement Durable (REDD), ont pris d’assaut les tribunes et aire des jeux du deuxième complexe omnisport de Kinshasa, qui couvre une superficie de 12.420 m2.

« Kinshasa produit à elle seule plus de 9.000 tonnes de déchets par jour, dont moins de 10% sont collectés. Et une grande partie de ces déchets finissent dans les cours d’eau, qui deviennent plus tard  en décharge à ordures. Cette situation  est aujourd’hui la cause des inondations, des maladies et de la pollution. Nous ne pouvons plus nous contenter des simples promesses, il est grand temps que la jeunesse congolaise fasse entendre sa voix et prenne en charge la situation en disant stop au plastique », a déclaré Jersey Mpanzu, Coordonnateur des volontaires Greenpeace Afrique en RDC. 

D’après Jonathan Mbaki, Coordonnateur Exécutif de REDD, « Il est impossible de dissocier l’activisme du patriotisme, et cette action nous a permis de marier l’activisme au patriotisme. Nous avons ramassé les déchets plastiques utilisés par les spectateurs au stade Tata Raphaël pour pouvoir aider les organisateurs de cette compétition à maintenir la propreté au sein de cette infrastructure »

Guy-Daniel Mwankana Mwepu, Coordonnateur Principal de Save The Green World ajoute,  « Notre action durant ces 9ème Jeux de la Francophonie vise à conscientiser non seulement la population quant à cette problématique mais aussi à inciter les décideurs à prendre des mesures adéquates pour sensibiliser et éduquer la masse à mieux se débarrasser de leurs déchets plastiques, afin de prendre conscience du danger que nous courons quand ce n’est pas le cas au quotidien. »

Et pour Bonaventure Bondo, Coordonnateur de MJPE, « Le plastique tue. Nous appelons le gouvernement à agir et à mettre en place des politiques efficaces pour limiter la production et l’utilisation du plastique, en privilégiant les alternatives. Nous demandons également aux décideurs du monde entier de prendre des mesures pour la mise en œuvre du traité mondial contre le plastique. ».

La pollution plastique est devenue une crise environnementale majeure à l’échelle mondiale. Chaque année, des millions de tonnes de déchets plastiques inondent notre planète, nuisant à la santé des populations , accélérant l’injustice sociale, détruisant la biodiversité et alimentant la crise climatique. Le monde est en train de se détruire par le plastique jetable.

«Greenpeace Afrique et ses alliés demandent un traité qui nous éloigne rapidement des emballages plastiques inutiles et qui soutiennent le développement de systèmes de recharge et de réutilisation à l’échelle mondiale. Nous avons besoin d’un traité qui englobe l’ensemble du cycle de vie du plastique et qui se concentre sur la réduction de la production de plastique, sans quoi l’impact du plastique sur le climat, la justice environnementale et la santé humaine ne sera pas pris en compte », a conclu Jersey Mpanzu.

Avec Raphaël Mavambu,

they put their trust in us

AFDGIZHirondelleSNELWWF