Actualités - Conservation

Lutte contre la criminalité faunique, JURISTRALE et le CRIDE/UPN renforcent les compétences des cadres et agents de l’ICCN et de la DCN

Featured Image

Dans le cadre d’une collaboration étroite, JURISTRALE et le CRIDE/UPN ont organisé un programme de formation complet sur deux jours, du 21 au 22 août 2023. Cette formation visait à former 70 cadres et agents de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) et de la Direction de la Conservation de la Nature (DCN) sur les thèmes de “l’Initiation au Droit de l’Environnement et de la Lutte contre la Criminalité Faunique”. Cette session de formation s’est inscrite dans le cadre du projet “Renforcement des Capacités pour des Poursuites Efficaces en Matière de Criminalité liée à la Faune Sauvage” (ReCAMES), financé par l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID).

L’urgence de remédier au manque de capacités dans la lutte contre les crimes liés à la faune sauvage a été le moteur de la conception du projet ReCAMES, comme l’a souligné le Professeur Cléo MASHINI Mwatha, CEO de JURISTRALE et Directeur du CRIDE. Il a noté que le projet, financé par le biais de l’Activité de Soutien aux Forêts et à la Biodiversité (FABS) de l’USAID, vise à mettre en place des approches durables et institutionnalisées pour renforcer les capacités des agences dans la lutte contre le trafic d’espèces sauvages et les poursuites liées à la criminalité faunique.

L’objectif principal de cette initiative de formation était double : fournir aux participants des connaissances fondamentales en droit de l’environnement et renforcer leurs compétences dans la lutte contre la criminalité faunique, afin d’améliorer l’efficacité des poursuites judiciaires.

Le programme de formation englobait plusieurs modules essentiels, notamment, l’Introduction au droit de l’environnement ; la Criminalité faunique ; la Réponses à la criminalité faunique ; et la Questions connexes (criminalité organisée et respect des droits humains dans la répression de la criminalité faunique).

Ces modules sont destinés à être intégrés dans les programmes de formation de diverses agences afin de garantir que l’ensemble du personnel possède des connaissances fondamentales et développe les compétences requises pour lutter efficacement contre la crise croissante de la criminalité faunique. Le Professeur Cléo Mashini Mwatha a attiré l’attention sur une étude de Statista (1970-2016), révélant que l’humanité a connu un déclin impressionnant de 68 % des populations de la faune sauvage au cours des cinq dernières décennies.

Exprimant sa gratitude à l’issue du programme, M. Patrick Mamboleo Ya-Pathy, Directeur-Chef de service au Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) & Organe de gestion CITES, a salué l’initiative de JURISTRALE et du CRIDE/UPN visant à renforcer les capacités des agences gouvernementales dans la lutte contre la criminalité faunique. Par ailleurs, il a loué l’approche du programme et la qualité de l’enseignement, s’engageant à en informer sa hiérarchie pour que davantage de fonctionnaires du MEDD puissent bénéficier de ce projet innovant et multidimensionnel. Monsieur Mamboleo a conclu en exprimant sa reconnaissance envers l’USAID pour son généreux financement, qui a rendu ce projet pionnier possible.

Avec l’équipe de JURISTRALE

they put their trust in us

AFDGIZHirondelleSNELWWF