Actualités - Forêt

Le portefeuille projet de la Banque mondiale a permis d’investir dans les forêts congolaises

Featured Image

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi Kadima Nzuji et le ministre de la communication et médias, Patrick Muyaya ont présenté, ce mardi 28 novembre 2023, le bilan chiffré de l’action du gouvernement. Au cours de cet exercice de redevabilité, le ministre des finances a vanté des chiffres dressant ainsi un tableau reluisant du secteur financier du pays durant les 5 dernières années.

De 2018-2023, la croissance est partie de 5,8% à 6,2% en 2023. Et, plusieurs secteurs ont été servis, notamment le secteur forestier.

« En 5 ans, grâce à la diplomatie du chef de l’Etat, nous avons réussi à améliorer le profil du pays et à accroître sa capacité à mobiliser les ressources. La Banque mondiale, premier bailleur du pays à multiplier son enveloppe de projets par trois. Cet argent nous permet de développer des programmes par rapport à la protection de nos forêts, et au développement des populations qui vivent dans ces forêts et de ces forêts », a indiqué Nicolas Kazadi, ministre national des finances.

Le ministre a par ailleurs informé que dans le même ordre d’idée, le secteur de l’agriculture a également bénéficié des financements conséquents.

Malgré les embûches, dont la cohabitation et la pandémie de Covid- 19, l’économie congolaise s’est caractérisée par une forte résilience. « Il faut noter les efforts de préservation du pouvoir d’achat dans un contexte de hausse d’inflation importée avec les conséquences de la guerre en Ukraine et la Russie. Si en 2018, le taux d’inflation était à 7,23%, il s’est établi à 22,6% en 2023 », a-t-il précisé.

Serge NGALAMULUME

they put their trust in us

AFDGIZHirondelleSNELWWF