Actualités - Forêt

La SPFA accompagne des communautés autochtones dans la sécurisation de leurs droits coutumiers à Bikoro

Featured Image

Les communautés de villages d’Ikengo dans l’hinterland de Mbandaka, et Nzalekenga dans le Territoire de Bikoro pourront bientôt obtenir leurs concessions des forêts communautaires. Une démarche qui vise à sécuriser leurs droits coutumiers. C’est avec les financements reçus du Fonds Bezos Earth à travers RRI (Rights and Resources Initiative) que l’ONG SPFA (Solidarité pour la Promotion des Femmes Autochtones), a rendu possible cette action. Dans une interview accordée à Environews RDC, Régine Mboyo, coordonnatrice de cette organisation a souligné le caractère particulier de cette démarche.

« Plusieurs espaces de vie des communautés dans le territoire de Bikoro ont été érigés en concession forestière sans leur consentement libre, informé et préalable. Cas de la communauté de Nzalekenga dont une partie de leur forêt a été attribuée à la SOMIFOR sans que les communautés soient informées et en violation de leurs droits fonciers coutumiers », a-t-elle fait savoir. « L’objectif du projet est de contribuer à la sécurisation des droits et des espaces traditionnels des peuples autochtones pygmées et des communautés locales pour renforcer la conservation communautaire de la biodiversité et la lutte contre la pauvreté et le changement climatique ».

A l’en croire, depuis le mois de janvier 2023, la SPFA s’emploie à sécuriser les droits de ces communautés autochtones. Sur le terrain la cartographie participative a été réalisée. Cette activité essentielle dans la démarche a permis de délimiter les confins et éviter toute sorte de conflits entre les communautés.

Un diagnostic participatif a été réalisé dans les 3 communautés en utilisant des approches et outils de recherches participatives. Les éléments liés au profil historique, à l’histoire d’occupation des terres, aux ressources, aux forêts, à la population, ont été récoltées après plusieurs jours d’échange avec les communautés.

« A ce stade, l’autorité provinciale avec ses équipes sont en train de réaliser une enquête de vacance des terres. En même temps nous mettons déjà en place les organes de gouvernance communautaire conformément au code forestier », a-t-elle précisé.

Selon la coordonnatrice de SPFA, la prochaine étape est l’introduction des dossiers de demande des Concessions de forêts de communautés locales (CFCL) auprès de l’administration compétente pour que les deux communautés puissent entrer en leur jouissance perpétuelle.

Elle a par ailleurs informé que d’autres communautés, notamment celle de Bongonde, qui ont déjà leur Plan simple d’aménagement du territoire (PSAT) seront accompagnées au cours de cette nouvelle année 2024. La communauté de Penzele-Lokolama (secteur des Elanga, territoire de Bikoro) qui a déjà une CFCL réputée comme une zone de tourbières, sera accompagnée pour des activités de valorisation de leur terroir.

Rappelons que ce projet est mis en œuvre par RRI avec l’appui du Fonds Bezos pour une période allant de janvier 2023 à janvier 2025.

Alfredo Prince NTUMBA

they put their trust in us

AFDGIZHirondelleSNELWWF