Actualités - Environnement

L’ACE installe officiellement la délégation syndicale nationale de ses travailleurs

Featured Image

L’Agence congolaise de l’Environnement (ACE) a installé officiellement la délégation syndicale nationale de ses travailleurs.  L’équipe de Gaston Asumani s’est engagée à travailler durant ce mandat de trois ans, dans l’objectif d’accompagner cet établissement public dans sa marche vers un développement intégral, tout en privilégiant les intérêts des travailleurs. Cette activité fait suite à la note circulaire n°12/CAB.MIN/ETPS/02/2023 du 27 février 2023 portant organisation des élections syndicales tant dans les entreprises publiques que privées. La cérémonie d’installation a eu lieu ce vendredi 29 juin, à Kinshasa.

« C’est à l’endroit de l’ensemble des travailleurs de l’ACE que vont mes remerciements, pour la marque de confiance exprimées à l’endroit de la Confédération Congolaise des Travailleurs (CCTRA) qui, au travers de ma modeste personne prend aujourd’hui devant vous, l’engagement solennel de toujours s’investir pour la promotion des intérêts majeurs de l’entreprise et ceux des travailleurs que je représente désormais », a indiqué le président du syndicat de l’ACE.

Ce bureau nouvellement installé va travailler sur trois axes importants au cours de sa mission. Il s’agit notamment de l’amélioration des conditions de travail et des travailleurs, l’accès aux soins de santé pour tous les travailleurs, et la formation continue du personnel.

« Nous sommes dans le domaine de l’évaluation environnementale. Chaque fois il faudrait que les travailleurs de l’ACE puissent suivre des formations en vue de leur permettre de bien exercer leur travail », a-t-il informé.

Selon le chargé de mission de l’ACE, Jean-Claude Emene, la délégation syndicale est une courroie de transmission qui permet de rapprocher l’employeur de l’employé. Il a par ailleurs précisé que l’administration et le syndicat vont travailler ensemble dans l’intérêt de l’entreprise et de son personnel.

Toutefois, les relations entre le syndicat et les gestionnaires sont parfois marquées par des mésententes. Une situation qui plonge souvent les entreprises dans une crise de confiance. Conscient de cela, le gestionnaire de l’ACE, a invité l’équipe nouvellement installée à plus de sagesse et au respect de lois.

« C’est qui est beaucoup plus important c’est le respect des textes. Nous respectons chacun les normes qui régissent d’une part, l’entreprise (ses statuts, ses règlements d’ordre intérieur), d’autre part, toutes les normes liées à la gestion du travail, je pense qu’il n’y aura pas de problème », a précisé Monsieur Emene.

L’inspecteur principal du travail, Justin Yela, a au cours de cette cérémonie invité le nouveau bureau du syndicat et l’entreprise à organiser dans un bref délais, une formation à l’intention du syndicat afin de doter à ses membres des compétences nécessaires devant les aider à mieux remplir leur tâche dans le respect de lois qui régissent le secteur du travail.  

« L’ACE a la chance et l’honneur d’avoir à son sein une délégation syndicale digne et responsable, prête à l’accompagner pour la promotion de bonnes conditions de travail, du dialogue et de la justice sociale. Je déclare officiellement installée, la délégation syndicale ACE pour un mandat de 3 ans, pour la huitième édition 2023-2026, et j’en prend acte », a-t-il déclaré.

Alfredo Prince NTUMBA

they put their trust in us

AFDGIZHirondelleSNELWWF