Actualités - Biodiversité

Lancement de la Readiness sur la stratégie 30×30 de la République démocratique du Congo

Featured Image

Le Fonds vert pour le climat a lancé en collaboration avec WCS (Wildlife Conservation Society), la readiness sur la stratégie 30×30 de la République démocratique du Congo.  Cet engagement du pays pris lors de la CO15 à Montréal lui demande de consacrer 30% des zones terrestres et maritimes à la conservation de la biodiversité. L’objectif de cette readiness consiste à permettre au pays de se doter d’une stratégie nationale et d’un plan d’investissement à rendre opérationnelle d’ici à 2030. L’atelier du lancement de cette activité préparatoire a eu lieu à Kinshasa, ce 31 août.

« Le processus qui a conduit à cette activité a démarré depuis 2021. Il vise le renforcement des capacités et le développement d’un pipeline de projets dont la finalité est de permettre à la RDC d’aligner ses priorités et ambitions en matières développement, de biodiversité et de climat, tout en protégeant 30% de la superficie du pays d’ici 2023 », a déclaré Isaac Kalonda Kanama, Autorité national désignée du Fonds vert/RDC.

Cette proposition préparatoire lancée ce jour, contribuera également à préparer la République démocratique du Congo au développement de notes conceptuelles viables, et des propositions de financement à soumettre au Fonds vert Climat.

« WCS a reçu les financements pour appuyer le gouvernement congolais afin d’accélérer le processus 30×30. Dans le cadre de la présente activité, WCS intervient en tant que partenaire de mise en œuvre du Fonds vert pour le climat délégué par l’UNOPS pour la préparation du pays à des approches stratégiques pour des investissements contribuant à l’implémentation de la stratégie nationale 30×30 », a indiqué Robert Munyihali, représentant du directeur national de WCS.

Les éléments essentiels de cette readiness consisteront à doter la RDC d’un portefeuille économique et durable de ce produit 30×30 devant répondre à la fois au besoin de la conservation et au développement économique du pays.

La réussite d’une telle stratégie nécessite des synergies à tous les niveaux. Ainsi, il est prévu l’organisation des consultations des peuples autochtones et des communautés locales dans les zones d’intervention de WCS, et la réalisation des études techniques. Cela devra contribuer au finish, au développement d’un plan d’engagement des peuples autochtones et communautés locales. Et, le développement d’une stratégie 30×30 chiffrée et explicite alignée sur les priorités nationales.

Notons que par ailleurs que la RDC figure parmi les pays ayant obtenu l’approbation de plusieurs readiness. Cependant, elle reste confrontée à des barrières qui l’ empêchent d’avoir plusieurs projets d’adaptation et d’atténuation au changement climatique. Parmi ces barrières il y a notamment le manque d’alignement entre les stratégies nationales en matière de climat, l’insuffisance des ressources humaines et des capacités en matière de planification, l’insuffisance des capacités à accéder aux ressources financières climatiques.

Alfredo Prince NTUMBA  

they put their trust in us

AFDGIZHirondelleSNELWWF