Actualités - salubrite

“Mbongwana”, ce nouveau projet novateur pour assainir en profondeur 3 quartiers de Kinshasa

Featured Image

Le groupe des médias Environews-RDC a procédé à la présentation de son nouveau projet pilote d’assainissement de quelques quartiers de la ville de Kinshasa. Ce projet  dénommé « Mbongwana (changement) sera exécuté dans sa phase d’essai dans les quartiers Maman Mobutu dans la Commune de Mont-Ngafula, Asossa (Kasa-vubu), et du quartier Commercial (Lemba). Il vise à impliquer les jeunes habitant ces quartiers dans la gestion des déchets de leurs propres quartiers. Ce projet novateur, ses objectifs, ses résultats et l’approche à utiliser pour sa réussite dans la phase d’implémentation ont été présentés aux représentants des jeunes, ce mercredi 6 septembre à Kinshasa.

« Nous sommes venus discuter avec ces jeunes, leur présenter le projet et solliciter leur appropriation. Ce qui est novateur dans ce projet pilote c’est le fait que nous allons travailler avec les jeunes à la base, dans leurs communautés pour marquer leur implication. Nous sommes venus leur dire que le travail d’assainissement qu’ils vont faire sera à leur avantage puisque les réalisations vont apporter des solutions immédiates aux vrais problèmes auxquels ils sont confrontés au quotidien, dans la gestion des déchets », a déclaré Alfred Ntumba, Président d’Environews RDC.

A l’en croire, son média qui a un renom au niveau du pays, et de l’Afrique francophone ne pouvait pas se limiter à informer la population sur les questions environnementales, mais, il doit aussi apporter des solutions et trouver des moyens simples pour les implémenter. Car, a-t-il dit, « la meilleure information est de prêcher par un exemple ».

« Il y a eu beaucoup d’exercices à faire en ce jour. Nous nous sommes exercés par exemple à répertorier les leaders d’opinion et influenceurs de nos quartiers. Nous avons analysé ce qui pouvait être leur contribution en ce qui concerne l’assainissement. Nous avons établi des critères des choix à porter à l’égard de ces influenceurs afin de sélectionner les candidats favorables avec un profil, une renommée et la capacité d’impacter positivement ce projet. Le plus important surtout est que nous avons pu formuler seuls des recommandations qui rencontrent nos préoccupations et attentes en tant que résident de ces milieux. C’est ce qu’on appelle en tout cas l’implication », s’est réjoui David Mbuyulu, président du Conseil communal de la jeunesse locale de Lemba.

Environews-RDC a prévu dans le cadre de ce projet, de servir de porte-voix des jeunes auprès des autorités compétentes pour obtenir des politiques sectorielles et renforcer davantage l’autorité de l’Etat dans ce secteur. Ce chantier de vaste changement de mentalité est rendu possible grâce au financement d’Olof Palme international Center, partenaire de ce projet.

« J’ai remarqué que les jeunes avec qui notre partenaire Environews RDC travaillent ont montré leur engagement et implication. Nous avons vu leur motivation dans ce domaine de l’environnement. C’est déjà très positif. J’ai été surpris que certains pensent déjà à la durabilité. Mon grand espoir est que les jeunes mettent beaucoup d’énergies dans ce profit pour nettoyer leurs quartiers et se faciliter la tâche dans ce travail qu’ils font dans leurs structures », a indiqué Martin Buch Larsen, représentant d’Olof Palme international Center en RDC.

Cette démarche d’impliquer les jeunes dans un processus de changement de mentalité et de perception de la gestion des déchets à la base a été saluée par les responsables des quartiers présents à cet événement. Ils ont encouragé les différents jeunes de prêcher des exemples, afin d’inverser cette tendance de Kinshasa la poubelle et impulser un véritable changement dans leur propre cadre de vie. 

« Nous sommes très contents de tout ce que nous  avons appris du projet. Mbongwana est une bonne initiative qui m’a surpris je n’avais jamais pensé qu’il serait possible de travailler avec cette implication totale des jeunes. Par rapport à d’autres projets où tout est centré par les responsables du projet. C’ est une bonne initiative car nous n’avons pas encore vu cette touche particulière. Maintenant que nous avons été briefés sur ce qui sera fait sur terrain, nous pensons que nous n’allons pas vivre ce que nous avons vécu avec les autres projets avant », a rapporté Madame Pauline Ifoma, cheffe de Quartier Asossa, dans la Commune de Kasa-vubu.

Signalons que les travaux en plénière ont été couplés aux sessions en groupe. Ce cadre d’échanges a permis aux différentes parties prenantes de projeter des meilleures solutions adaptées aux vrais problèmes dans leurs quartiers. Les différents acteurs impliqués dans le projet se sont donnés rendez-vous dans les prochains jours pour le lancement officiel dudit projet.

Albert MUANDA

they put their trust in us

AFDGIZHirondelleSNELWWF