Actualités - Climat

Le CAGDFT partage les résultats du forum sous-régional sur la conservation et les droits fonciers des communautés à la COP28

Featured Image

La Tenure Facility et le Centre d’appui à la gestion durable des forêts tropicales (CAGDFT) ont partagé les résultats et retombées du forum sous-régional organisé à Kinshasa, sur la conservation et les droits fonciers des communautés locales et des peuples autochtones. C’était lors d’un side event organisé le mardi 05 novembre, à Dubaï, en marge de la COP28.

« La Tenure Facility a voulu montrer ce qu’il fait dans notre pays. Nous avons mis en exergues entre autres le travail que nous faisons dans le cadre du premier partenariat officiel établi en RDC entre Tenure Facilty et CAGDFT. A part l’accompagnement des communautés locales sur le terrain, l’activité phare de ce partenariat c’est le forum sous-régional organisé sur la problématique de la conservation », a indiqué Théophile Gata, secrétaire exécutif du CAGDFT.

A l’en croire, cette séance a permis de mettre en lumière les résultats de ce forum marqués par les préoccupations majeures auxquelles le secteur de la conservation de la biodiversité fait face dans le bassin du Congo.

Il s’agit notamment de l’incohérence entre les lois en matière de sécurisation des terres coutumières, l’absence des mesures d’application de certaines lois, les conflits entre les communautés bantoues et les peuples autochtones pygmées, les écarts entre les lois et les réalités locales, etc.

« C’était très important de présenter tous ces résultats obtenus au regard des préoccupations qu’il y’a au niveau mondial sur la gestion et la protection de la biodiversité avec la convention cadre sur la biodiversité et l’atteinte de l’objectif 30×30 », a rencheri Théophile Gata.

Des actions urgentes ont été identifiées notamment, le renforcement des capacités des parties prenantes à différents niveaux pour l’atteinte de l’objectif 30×30 dans la sous-région., l’amélioration de la gouvernance dans le secteur de la biodiversité en lien avec la promotion de la conservation basée sur les droits, la nécessité d’harmoniser les outils standards au niveau sous régional, et l’actualisation des textes et stratégies sectorielles en conformité avec l’agenda 30×30 sur la biodiversité.

Tenure Facilty qui accompagne ces efforts s’est dite très satisfaites des résultats obtenus qui ne sont pas une finalité en soi, mais qui vont par ailleurs aider les pays du bassin du Congo à adapter leurs politiques et stratégies pour renforcer la gouvernance d’une conservation basée sur les droits des communautés locales et des peuples autochtones et ainsi atteindre l’objectif 30×30 du Cadre mondial de la biodiversité Kumming- Montréal.

« Nous sommes sur le terrain pour influencer positivement la volonté politique en faveur des communautés locales et des peuples autochtones. Nos interventions sont orientées vers la foresterie communautaire, les réserves de conservations, et les corridors écologiques. Nous apportons également un appui dans la cartographie participative, et le renforcement des capacités… », a informé Margaret Rugadya, chargée des programmes Afrique de Tenure Facility.

Depuis Dubaï Alfredo prince NTUMBA

they put their trust in us

AFDGIZHirondelleSNELWWF