Actualités - Climat

“Nous pouvons tous convenir que la Cop28 a été différente”, Al Jaber

Featured Image

Le président de la Cop28, le Dr Sultan Al Jaber, a déclaré qu’il espérait une avancée décisive en matière d’action climatique, avant deux jours de négociations cruciales à huis clos. Entouré de huit ministres du Climat choisis pour parvenir à un consensus sur la formulation du texte du bilan climatique, le Dr Al Jaber a déclaré que les prochains jours seraient cruciaux.

“Nous pouvons tous convenir que la Cop28 a été différente, et je suis sûr que nous pouvons tous convenir que la Cop28 a déjà marqué l’histoire”, a-t-il déclaré.

“Il y a un sentiment unique d’élan, un sentiment d’inclusion et un sentiment de volonté et de flexibilité. J’ai aussi le sentiment que quelque chose sans précédent est possible, ici à la Cop28 et à Dubaï.”

Dimanche, après deux jours de négociations, il rencontrera les négociateurs lors d’un majlis, ou réunion. Le sommet a débuté par une victoire majeure suite à un accord de tous les pays pour établir et commencer à remplir le fonds pour les pertes et dommages.

Steven Guilbeault, ministre canadien du Climat et militant de longue date pour le climat qui a participé à la Cop1 à Berlin en 1995, est l’un des huit choisis pour parvenir à un accord sur le bilan mondial.

Il a déclaré qu’il se concentrait sur la présentation d’un texte de bilan “optimiste et plein d’espoir”, alors que la formulation sur la question de savoir s’il fallait “réduire” ou “éliminer” les combustibles fossiles – ou ne rien faire – était omniprésente.

Dan Jannik Jorgensen, ministre danois du Climat, a déclaré que chaque pays doit reconnaître son propre impact sur la crise climatique mondiale. “Je représente un pays qui fait partie du problème depuis 100 ans”, a-t-il déclaré.

Dépuis Dubaï, Alfredo Prince NTUMBA

they put their trust in us

AFDGIZHirondelleSNELWWF