Actualités - Forêt

Sensibilisation de l’Eglise du Christ au Congo sur l’urgence de protéger les forêts tropicales de la RDC

Featured Image

Les autorités ecclésiastiques de l’ECC (Eglise du Christ au Congo), ont été sensibilisées à la gravité de la déforestation et l’urgence d’enrayer la disparition des forêts tropicales. Une thématique que les hommes de l’église doivent désormais intégrer dans leurs activités pastorales afin de sauver les forêts congolaises menacées par l’agriculture itinérante sur brûlis, l’exploitation minière, le bois énergie, et d’autres moteurs directs et indirects de la déforestation. Ce briefing de haut niveau a été organisé par IRI-RDC (Initiative Interreligieuse pour les forêts tropicales), à Kinshasa, du 26 au 27 avril.

« Nous avons un stock d’environ 24 à 28 Gigatonnes de carbone sur pied, sur une étendue de 1,5 millions de Km2. Mais, cette étendue ne perd pas moins de 1 100 Km2 de forêt par an, ce qui nous fait dire qu’avec une population qui va passer de 100 millions à 200 millions d’habitants d’ici à 2050, la forêt congolaise sera en danger en absence d’alternatives », a déclaré le professeur Kabasele Yenga Yenga. « L’Eglise a un rôle fondamental. Parce que les scientifiques et les politiques sont des fidèles. Au lieu que les pasteurs prêchent seulement le ciel, ils doivent aussi faire la sensibilisation des décideurs politiques à sur cette question ».

Selon les organisateurs, les forêts ont une valeur spirituelle intrinsèque. Leur restauration et gestion peuvent devenir une pratique spirituelle profonde. Ainsi, IRI-RDC s’est engagée à travailler aux côtés des chefs coutumiers, des communautés locales et des peuples autochtones pour rechercher et développer des alternatives économiques durables.

« Je me disais que la RDC, avec notre forêt, on n’avait pas à s’en soucier. Mais, quand j’ai suivi l’exposé du professeur Kabasele avec tout ce qu’il nous a montré comme statistiques, j’ai été très touchée de cette menace de la disparition de nos forêts », a indiqué pasteure Biasima Lala Rose, présidente nationale de la Fédération des femmes protestantes.

Au cours de ces deux jours de travaux, les hommes de Dieu ont été sensibilisés également sur la problématique de la justice sociale et la protection des droits des gardiens des forêts. Ils ont été exhortés à s’engager dans le travail avec IRI-RDC aux niveaux local, provincial et national pour faire de la protection des forêts et des droits des communautés forestières une question prioritaire.

« A travers vous, il y a des multitudes de personnes dans vos paroisses. Nous espérons toucher les 47% des chrétiens protestants. C’est un devoir divin, car Dieu nous a demandé de protéger et cultiver le jardin, donc la forêt. Nous félicitons IRI-RDC pour l’initiative et le travail abattu », a exhorté le pasteur Milenge Mwenelwata, 2ème vice-président de l’ECC.

Au regard de l’urgence qu’il y a à sauver les forêts congolaises, des orientations claires ont été données aux pasteurs de l’ECC, par le Représentant légal de l’Eglise, le pasteur André Bokundoa-Bo-Likabe. L’Eglise s’est engagée à valoriser sa présence et son influence sur cette thématique, et porter IRI-RDC pour consolider sa position de mouvement national important, visible et crédible sur le programmes et réformes politiques en RDC.  

« J’en appelle à tous les chrétiens, hommes et femmes de l’ECC, que nous puissions travailler ensemble pour sauver la forêt », a-t-il exhorté.

Notons par ailleurs qu’après cette séance de travail avec l’Eglise du Christ au Congo, IRI-RDC envisage rencontrer dans le tout prochain jour, la Conférence nationale épiscopale du Congo (CNECO), afin de briefer les autorités de l’Eglise catholique sur l’importance d’impliquer l’Eglise dans la lutte contre la déforestation en RDC.

« Il y avait un acteur important qui nous manquait dans le plaidoyer pour préserver les forêts, c’était l’Eglise », s’est félicité René Ngongo, rapporteur et président de la Commission Environnement et ressources naturelles du Conseil économique et social.

Alfredo prince NTUMBA

they put their trust in us

AFDGIZHirondelleSNELWWF